Après le Bouzebalisme, Tcharmil !

Vous avez aimé le Bouzebalisme, vous allez adorer Tcharmil ! J’avais mis en garde, dans un article précédent, contre les séquelles et les conséquences du phénomène Bouzebal sur la société marocaine et nous voilà face à une déviation de taille : Tcharmil.

Tcharmil Kesako ?
Difficile d’en trouver une définition de haut vol s’agissant d’un phénomène nouveau, apparu sur Facebook à travers des pages revendiquant une nouvelle communauté avec des règles et spécificités bien à elle. Une horde de malfaiteurs, exhibant fièrement couteaux et épées, butins et liasses d’argent, drogue et alcool, empruntant le jargon de Bouzebal pour communiquer et invitant les Fans à liker et à rejoindre la communauté. En voilà une bien curieuse manière d’utiliser les réseaux sociaux et les techniques de gestion de communauté héritées des pages célèbres (Bouzebal en l’occurrence avec une nouvelle dualité : Mcharmel Vs Kilimini) au profit d’une cause des plus ignobles et des plus criminelles.

N’est pas Mcharmel qui veut !
Selon les règles de Tcharmil, un mcharmel ne peut revendiquer ce statut qu’après avoir fait ses preuves dans le crime (Vol à main armé, viol, saccage,…) sans oublier un séjour obligatoire en prison. A un moment où le débat sur la sécurité est à son apogée, l’émergence d’un tel phénomène sur les réseaux sociaux est révélatrice d’une situation alarmante en matière de sécurité mais aussi d’une fragilité et d’une précarité à toute épreuve. Le débat bat son plein avec la création d’une page et l’organisation pressentie d’une marche contre l’insécurité ambiante à Casablanca.

Triste constat de voir ces jeunes gens, ceux-là qui pouvaient être le fleuron de notre société, rejoindre un tel mouvement et s’en prendre à leurs concitoyens comme des ennemis jurés. C’est bien triste et malheureux de les voir nous menacer virtuellement et réellement avec leurs épées et montrer fièrement leurs butins sur Facebook.

A suivre…

2 réflexions sur “Après le Bouzebalisme, Tcharmil !

  1. Abdelkhalek ZYNE dit :

    Un article délicieux bien « mcharmale » à la sauce Yasser Monkachi! Maintenant, ce sont les voyous qui excellent dans le Community Management à travers un « brand content » thématisé, un usage intelligent de la photo et un taux d’engagement très élevé. Ce CM « Mcharmal » s’ajoute au CM apocalyptique qui excelle dans le « Call to Action » : Like ou tu iras en enfer! Finalement, les voyous, les illuminés et les fous font mieux sur les réseaux sociaux que les marques. A Benchmarker!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s