Le temps, un ennemi ?

Le temps qui s’accélère, le temps qui étouffe, le temps qui tue,… Mais qu’est-ce que le temps ? Qu’est-ce qu’on en fait ? Est-il devenu notre pire ennemi ? Des questions et tant d’autres que l’on peut facilement se poser tellement la problématique est centrale.
 
Le déclic de ce billet vient d’un documentaire que je vous recommande vivement. Le docu, intitulé à juste titre « Speed: à la recherche du temps perdu »  fait le tour de ces questions et bien d’autres au travers d’une enquête trépidante, à vous couper le souffle.
 
La question que je retiens est la plus grave de toutes : comment le temps a pu devenir notre pire ennemi ? J’arrive ce matin à la gare, il est 08h10, mon train devant arriver à 08h20. Vous ne pouvez imaginer mon embarras. Je trouve alors une activité vite fait, je met mes écouteurs, j’écoute de la musique, j’appelle quelqu’un ou alors je profite du Wi-Fi de la gare pour consulter ma messagerie ou lire ma timeline sur Twitter. Tous les moyens sont bons pour tuer ces maudites 10 minutes !
 
Cet exemple, aussi alarmant soit-il, n’est surement pas extrême. En effet, j’ai croisé de par mon passé proche, des personnes, jeunes et moins jeunes, Geeks et moins Geeks, qui sont en lutte continuelle avec le temps. Le bouc émissaire évident qui saute au yeux n’est d’autre que Internet. Le réseau des réseaux, serait-il derrière cette catastrophe surnaturelle ?
 
Je continue, de fil en aiguille, à me poser mes questions et vous recommande vivement de vous poser les vôtres. Sait-on jamais, tout un chacun pourrait répondre à sa manière et résoudre sa problématique dans son coin, en famille ou avec des amis. Si l’Internet n’est pas LE coupable, il a tout de même accéléré les choses, peut-être beaucoup plus qu’il n’en faut.
 
Impossible avec l’avènement du facteur Internet de faire du temps un allié et ce, malgré les méthodes qui fusent et qui foisonnent. Des méthodes qui se trouvent sur internet, le comble !
Pour avoir essayé certaines parmi elles, je peux vous dire que la tâche est difficile surtout quand on a intégré l’internet dans ses habitudes quotidiennes, voire si l’on est tombé dans l’hyperconnectivité et dans l’addiction.
 
Comment ne plus travailler dans cet espace euphorique, avec tous ces outils, en écoutant de la musique, en se divertissant, en chatant, en commentant, en likant, en regardant une vidéo, en googlant, en youtubant, et je passe sur le reste ? Comment refaire du temps qui passe un allié et non un ennemi à dompter, à subir, à organiser, à manager, à occuper, à optimiser,…? 
 
Difficile de trouver une réponse convaincante dans une société qui va à 100 à l’heure avec un monde virtuel parallèle qui avance à une vitesse incalculable, qui nous sort des chiffres incompréhensibles et nous tire vers un train de vie intenable très loin de l’instant présent, très loin du bonheur !
 
Image

 

2 réflexions sur “Le temps, un ennemi ?

  1. Les tuiles du savoir reposent sur la charpente de la perception.
    En exemple un cerveau qui a l »habitude d’entendre tel ou tel son dans tel ou tel cas, il associera ce son à ce cas. Ensuite même si on lui prouve que le cas présent n’est pas la en jouant ce son, le cerveau niera l’évidence pour associer le cas au son. C’est une démonstration que j’ai faite à l’aide de lm3jo. Ainsi il en est de même avec le conditionnement qui nous est imposé sur la perception du temps.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s