Pourquoi plagier est mauvais pour l’intelligence collective? (et comment y remédier)

Plagier est comme tout un chacun sait revient à faire du copier-coller bête et méchant sans faire référence à la source. C’est un acte criminel, disons-le, puisque le plagieur vole ainsi le travail intellectuel ou artistique d’autrui sans sa permission et sans le mentionner.

Du vol d’un texte, d’une citation, d’un paragraphe (ou chapitre complet) à celui d’une image, d’une vidéo, d’une illustration, d’un scénario,… on peut tout plagier de nos jours si on en a le désir, l’intention ou alors dans l’inconscience totale.

Ce genre d’agissements est devenu facile avec l’avènement de l’informatique, du web et des médias sociaux. Mais attention, si ces mêmes médias vous permettent de plagier, ils permettent aussi aux auteurs et leurs communautés de dévoiler tôt ou tard les plagieurs dont la e-réputation encaisse ainsi, traçabilité à l’appui, un coup dur et difficilement surmontable.

À noter que cet acte ignoble est nuisible pour le grand projet nommé « intelligence collective » qui, au-delà de la sommation des intelligences individuelles, a besoin des contributions de toutes et de tous, dans la transparence la plus totale.

Heureusement, la tare n’est pas fatale et le mal n’est pas inévitable si l’on considère qu’une simple mention en bas de page, un renvoi vers la page ou le blog de l’auteur, une bibliographie ou webographie à la fin de chaque travail peut faire de vous un contributeur exemplaire.

C’est simple comme attitude mais pas facile à adopter car la tentation et l’Ego l’emportent souvent sur les bonnes pratiques, mais faites un effort svp car l’intelligence collective a besoin de vous!

Bartleby_the_Scrivener_by_MimixMok

2 réflexions sur “Pourquoi plagier est mauvais pour l’intelligence collective? (et comment y remédier)

  1. D’une certaine manière, on pourrait dire que c’est faire preuve de bon sens numérique ! Au titre de la traçabilité, un étudiant m’a récemment contacté pour me dire que son professeur d’université avait repompé les principaux concepts de mon livre mais… sans me citer. D’une certaine manière, c’est légal puisque seule l’expression du concept est protégée. L’étudiant, faisant quelques recherches sur le net, tombe sur mon livre et m’écrit non pas pour dénoncer son prof (dont il n’a pas voulu me donner le nom par peur de représailles) mais pour se moquer de lui et me raconter que tout l’amphi était au courant de ses pratiques. Pas e-réputation mais réputation simplement😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s