Le mouton 2.0

L’haj et L’hajja s’apprêtent à prendre part à une soirée cocooning en tête à tête. Il fait un peu frais pour la saison et le couple prend soin de chauffer la pièce avant de prendre part à une séance de chat avec Bachir et sa femme. Sujet du moment : le mouton !

– « Vous avez acheté votre mouton ou pas encore? », demanda L’hajja.
– « Seulement réservé sur mouton.ma, nous avons viré un acompte et payerons le reste à la livraison, sait-on jamais », répondit Lalla Zahra.

L’hajja clique immédiatement sur le lien qui la dirige vers un site e-commerce avec un trombino de moutons exposés en page d’accueil : Le Sardi, le Béni Mguild, le Timahdite, le Boujaad… mais aussi des races importées d’Australie, de Nouvelle Zélande, du Canada et d’autres pays : une gamme à couper le souffle à tous les amateurs. Le couple part immédiatement à l’exploration de cette offre en ligne et tombe sur un forum de discussion. Les pro et les anti sacrifice à domicile s’y livrent à une prise de becs sans merci, les amateurs de viande caprine exposent ses avantages par rapport à la viande ovine, les inconditionnels de la Race Sardi mettent en avant ses atouts indéniables…

« Quelle labyrinthe ce site », dit L’hajja.
« Allons simplement au Souk », répliqua L’haj.
« Mais non, voyons voir les promotions » dit L’haja avec un sourire.

Le site propose en effet une promotion pour les 1000 premiers acheteurs de l’année. Celle-ci inclut un mouton Sardi de premier choix, les accessoires (Couteaux, hache, Grill, Brasero, Charbon de bois, Épices, …) ainsi que le service d’abattage à domicile, le tout pour 5000 Dhs TTC.

L’hajja et L’haj sélectionnent cette offre qu’ils trouvent d’un bon rapport qualité/service/prix. C’est à ce moment précis que leur Skype se mit à sonner. C’est Salim, leur fils aîné.

« Ahlane wa sahlane, comment ça va », lui disent-ils.
« Bien, que racontez-vous de beau ? », leur demande Salim.
« On est en train d’acheter un mouton en ligne », lui déclare L’hajja.
« Bien, faites voir le lien » dit Salim.

En un clic, L’hajja lui envoie le lien. Salim insiste, comme à son habitude, à leur offrir le mouton. Il sort immédiatement sa carte de crédit et effectue la transaction en ligne.

20 jours plus tard, la matinée de l’aid el Kébir, les livreurs se pointent à la maison avec le mouton, les accessoires et font preuve d’un professionnalisme hors pair.
Othmane, Salim et sa femme Mouna, L’hajja et L’hajj ont vécu une journée riche en émotions et en gâteries culinaires que L’hajja et sa belle fille ont soigneusement préparées. Hind, la fille adorée résidant en Floride, n’a pas manqué de suivre les moments forts via Skype mais n’a pu malheureusement déguster le Boulfaf à distance.

>> Lire l’aventure 1
>> Lire l’aventure 2
>> Lire l’aventure 4 – Partie1 –

2 réflexions sur “Le mouton 2.0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s