Ecologie de l’esprit

n142787942340_7161« Partir à la découverte de Bateson, de l’écologie mentale
telle qu’il la conçoit, c’est partir à la découverte de la relation…
Comprendre ce que Bateson entend par relation revient à trouver la réponse à un paradoxe, une sorte de koan zen: si vous dites que c’est une chose, vous vivrez dans le monde desséché des matérialistes ; si vous dites que ce n’est pas une chose, vous baignerez dans le monde illusoire des spiritualistes ; et si vous ne dites rien, le dieu Eco vous enverra ses foudres sans la moindre pitié pour vos hésitations ! » JJ Wittezaele

« La monstrueuse pathologie atomiste que l’on rencontre aux niveaux individuel, familial, national et international – la pathologie du mode de pensée erroné dans lequel nous vivons tous – ne pourra être corrigée, en fin de compte, que par l’extraordinaire découverte des relations qui font la beauté de la nature. » G. Bateson (1904-1980)

Iconographie : V.Kandinsky

2 réflexions sur “Ecologie de l’esprit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s