Comment démotiver vos collaborateurs en 5 étapes * ?

démotivationLa démotivation gagne de plus en plus les personnes, les équipes et les organisations. Plus qu’un phénomène de mode, elle semble s’enraciner dans vos quotidiens. Désireux de démotiver davantage vos collaborateurs ? Voici un kit de démotivation totale en 5 étapes !

1. Faites de la critique destructive :

Adressez vos critiques directement aux personnes et non à leur travail.  Réduisez-les à de simples exécutants et arrêtez-les dans leurs élans créatifs. Faites surtout attention à ces « Geeks » de la maudite génération Y car ils risquent de semer la zizanie et de finir par vous prendre votre place.

2. Imposez vos idées à n’importe quel prix :

Puisque c’est vous le meilleur, imposez-vous et tachez d’appliquer vos idées même si, dans votre for intérieur, vous savez que vous n’avez pas entièrement raison. Bien sûr vous pouvez faire semblant de tenir compte des contributions de vos collaborateurs mais vous finissez toujours par appliquer ce que vous jugez bon et réalisable.

3. Dites oui, sans tenir vos promesses :

Quand un de vos collaborateurs vous fait une demande, dites toujours « oui » où alors jouez la carte du « oui, mais ». L’astuce est de ne pas donner de détails ni de dates précises et de laisser vos collaborateurs dans le flou. Faites aussi en sorte de ne pas respecter vos engagements en faisant des promesses irréalisables.

4. Dites non, sans expliquer pourquoi :

Vous avez récemment assisté à un séminaire dont le thème n’est d’autre que « Savoir dire non » et le coach formateur vous a bien appris à le dire. Dès le lendemain, vous vous acharnez à mettre cette technique « efficace » en pratique. Sans le moindre discernement et la moindre explication, vous dites non à tout va, comme ça vous êtes tranquille.

5. Faites régner le flou concernant vos stratégies :

Vous faites partie du top ou du middle management ?

Au diable les autres acteurs de la société, l’information se doit d’être gardée précieusement et méticuleusement. Quand vous partagez, vous avez ensuite du mal à vous faire respecter. Et sachez que moins vous informez vos collaborateurs, plus leur degré d’incertitude augmente et plus ils n’adhèrent pas à vos objectifs. Quoi de plus rêvé pour leurs injecter une bonne dose de démotivation !

* Cet article suit la méthode de l’injonction paradoxale de l’école de Palo Alto.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s